L'ex-avocat de Trump prend trois ans de prison, le président menacé

Michael Cohen à sa sortie du tribunal, le 12 novembre 2018, à New York
Michael Cohen à sa sortie du tribunal, le 12 novembre 2018, à New York - © TIMOTHY A. CLARY

L'ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a été condamné mercredi à trois ans de prison par un juge fédéral de Manhattan, après avoir dénoncé les "sales coups" du président américain, dont les enquêteurs se rapprochent dangereusement.

Juste avant le prononcé de la sentence, M. Cohen a fait son mea culpa, d'une voix étranglée et en retenant quelques larmes, déclarant devant une salle d'audience bondée regretter d'avoir servi d'homme de confiance du milliardaire pendant plus d'une décennie.

Evoquant un récent tweet de Donald Trump le traitant de "faible", l'avocat et homme d'affaires de 52 ans a estimé que "c'était vrai, mais pour une autre raison: je pensais que c'était mon devoir de couvrir ses sales coups plutôt que d'écouter ma conscience et mon jugement moral".

S'exprimant devant sa famille au grand complet, il s'est dit déterminé à prouver que ce n'était pas lui "le vilain de l'histoire", et que c'était sa "loyauté" envers le milliardaire new-yorkais qui l'avait poussé "sur une voie sombre", en achetant notamment pendant la campagne présidentielle 2016 le silence de deux femmes, sur leur liaison supposée avec M. Trump.

C'est une nouvelle attaque contre le président des Etats-Unis, qui cherche depuis des mois à discréditer son ancien avocat, devenu un témoin à charge particulièrement dangereux après avoir appartenu à sa garde rapprochée.

Archives : Journal télévisé 22/08/2018

En août dernier, Michael Cohen avait avoué avoir acheté le silence de deux femmes pour qu'elle taise leur liaison avec Donald Trump. Au même moment, Paul Manafort, était jugé coupable de fraude.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK