L'ex-agent secret britannique qui a compilé un rapport sur Trump sort du silence

Christopher Steele, 54 ans, est classé 38ème par Vanity Fair pour sa "golden shower glory", en référence à l'une des allégations les plus sordides du rapport sur les relations de Trump avec la Russie.
Christopher Steele, 54 ans, est classé 38ème par Vanity Fair pour sa "golden shower glory", en référence à l'une des allégations les plus sordides du rapport sur les relations de Trump avec la Russie. - © Victoria Jones / AP

L'ex-agent secret britannique Christopher Steele, qui a constitué un dossier controversé sur les relations de la Russie avec le président américain Donald Trump, a rompu ce mercredi son silence après 18 mois. Il a défendu devoir "dire des vérités inacceptables au pouvoir" dans un courrier électronique.

Christopher Steele a adressé le courrier électronique au magazine Vanity Fair après avoir été inclus dans la liste des 100 personnes les influentes du "New establishment 2018", a rapporté Sky News.

L'ex-agent de 54 ans, est classé 38ème par le magazine américain pour sa "golden shower glory", en référence à l'une des allégations les plus sordides du rapport sur les relations de Trump avec la Russie.

Je salue tous ceux qui ont eu le courage de prendre la parole

"En ces temps étranges et troubles, il est difficile de dire des vérités déplaisantes au pouvoir, mais je crois que nous avons tous le devoir de le faire", a déclaré Christopher Steele dans le courriel.

Le procureur américain, Robert Mueller, qui mène une enquête sur une ingérence présumée de la Russie dans les élections américaines, arrive en tête de liste. Le président américain Donald Trump n'y figure pas.

"Je salue tous ceux qui figurent sur votre liste et ceux qui ont eu le courage de prendre la parole au cours de la dernière année, souvent à grands frais", a encore écrit l'ex-agent du MI6.

Il a conclu en soulignant "le rôle essentiel joué par les médias".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK