L'évêque R. Williamson condamné pour négationnisme

RTBF
RTBF - © RTBF

L'évêque catholique intégriste Richard Williamson a été condamné vendredi à 10 000 euros d'amende pour négationnisme par le tribunal de Ratisbonne (sud de l'Allemagne), en son absence.

Richard Williamson, 70 ans, ne participait pas à son procès. Il a été condamné pour "incitation à la haine raciale" après avoir mis en doute certains aspects de l'Holocauste. Dans une interview réalisée à Rastibonne et diffusée par la télévision suédoise le 21 janvier 2009, l'évêque avait notamment déclaré: "Je pense que les chambres à gaz n'ont pas existé (...) Je pense que 200 000 à 300 000 Juifs sont morts dans les camps de concentration nazis, mais pas comme ça (...) Je ne pense pas que six millions de Juifs aient été gazés".

 Condamné en premier lieu à une amende de 12 000 euros, l'évêque, qui a affirmé, par l'intermédiaire de son avocat, que ses propos n'étaient destinés qu'à être entendus en Suède, avait refusé de payer et faisait donc l'objet d'un procès.
La juge Karin Frahm a estimé qu'il était coupable parce qu'il s'était exprimé sur le sol allemand, et parce qu'il "pouvait escompter que ses propos feraient scandale" et seraient très largement repris par la presse.
L'avocat de Mgr Williamson, Matthias Lossmann, a expliqué que son client n'avait pas été autorisé par sa communauté religieuse, la Fraternité Saint-Pie X, à venir s'expliquer devant le tribunal. Il a convenu que les propos de l'évêque étaient "inadmissibles".
L'interview, diffusée alors même que le Vatican levait une excommunication à l'encontre de Mgr Williamson et de trois autres évêques intégristes, avait provoqué un tollé dans la patrie du pape Benoît XVI. La chancelière Angela Merkel elle-même s'était émue de ces déclarations, et avait publiquement appelé le pape à condamner l'évêque.


AFP