L’Europe envoie son aide à Chypre, face à une nappe de pétrole venue d’une raffinerie syrienne

Chypre a fait appel au mécanisme de protection civile de l’UE pour demander une assistance technique de l’Agence européenne pour la sécurité maritime, face à la nappe de pétrole venue de Syrie et qui se rapproche de l’île.

L’Agence a envoyé sur place un navire de réaction aux déversements de pétrole, a indiqué mercredi un porte-parole de la Commission européenne, Tim McPhie.

Ce type de bateau est équipé d’un système de détection et permet de capturer la substance et de la stocker à bord.

Le porte-parole indique que le navire a été mis à disposition de Chypre et est "actuellement mobilisé dans les eaux concernées".

Le pétrole vient d’une raffinerie de la ville portuaire syrienne de Banias. Ces derniers jours, la nappe s’est déplacée en direction de la péninsule de Karpas, un territoire contrôle par les Chypriotes turcs du nord de l’île.

La Turquie, seule à reconnaître la République turque autoproclamée de Chypre Nord, a affirmé mardi qu’elle mettait tout en œuvre, avec ses garde-côtes, pour localiser la nappe et la contrôler en mer, rapporte l’agence étatique Anadolu. Les autorités de Chypre Nord affirment suivre la situation de près. Mais la République de Chypre, membre de l’Union européenne et en conflit avec la Turquie au sujet de l’occupation de la partie nord, a elle aussi indiqué être prête à réagir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK