L'Europe dénonce l'expulsion d'un journaliste britanique par Hong Kong

L'Europe dénonce l'expulsion d'un journaliste britanique par Hong Kong
L'Europe dénonce l'expulsion d'un journaliste britanique par Hong Kong - © Olivier Hoslet - ISOPIX

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a dénoncé lundi l'expulsion du rédacteur en chef du Financial Time de Hong Kong comme une "décision politique" et "un précédent inquiétant" pour la liberté de la presse.

"La décision des autorités de Hong Kong de refuser de renouveler le visa de travail du rédacteur en chef du Financial Times pour l'Asie, Victor Mallet, constitue un précédent inquiétant", a affirmé la porte-parole de Mme Moghereni dans un communiqué.

"En l'absence d'une explication crédible de la part des autorités, la décision semble motivée politiquement et soulève donc de sérieuses inquiétudes quant à la liberté de la presse et à la liberté d'expression à Hong Kong", a souligné Maja Kocijancic.

Cette décision "risque de porter atteinte à la réputation internationale de Hong Kong et à sa confiance dans le principe +un pays, deux systèmes+", a-t-elle averti.

Les autorités honkongaises ont donné une semaine au journaliste britannique pour quitter le territoire, après avoir refusé de renouveler son visa de travail.

Rédacteur en chef pour l'Asie du Financial Times, Victor Mallet est également vice-président du Club des correspondants étrangers (FCC), une institution dans l'ex-colonie britannique.

Le FCC, qui invite régulièrement des personnalités de tous bords pour des conférences ouvertes à ses membres et aux médias, avait provoqué la colère des autorités chinoises en invitant en août à sa tribune Andy Chan, dirigeant du Parti national, une toute petite formation qui milite pour l'indépendance de Hong Kong.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK