L'Écosse nationalise son rail

Abellio gère le rail écossais depuis 2015 dans le cadre d'un contrat de sept ans mais des critiques ont fusé.
Abellio gère le rail écossais depuis 2015 dans le cadre d'un contrat de sept ans mais des critiques ont fusé. - © DAVID CHESKIN - BELGAIMAGE

Les chemins de fer écossais seront gérés par une entreprise publique à partir de mars 2022, annonce mercredi la BBC. Actuellement, l'opérateur ScotRail est entre les mains du Néerlandais Abellio, une filiale des chemins de fer néerlandais (NS).

Abellio gère le rail écossais depuis 2015 dans le cadre d'un contrat de sept ans mais des critiques ont fusé sur le nombre de trains annulés et la qualité du service. Le gouvernement écossais a donc décidé que la concession reviendrait à une entité publique écossaise. L'ensemble du personnel de ScotRail sera transféré dans la nouvelle entité.

Le syndicat écossais ASLEF s'est réjoui qu'il soit mis un terme "au système de concession défaillant qui avait été déployé en Écosse".

Le rail écossais a déjà été temporairement nationalisé dans le contexte de la crise du coronavirus. Les autorités ont injecté 452 millions de livres (527 millions d'euros) dans ScotRail et le "Caledonian Sleeper", le service de train de nuit entre l'Écosse et l'Angleterre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK