L'avion transportant la sprinteuse olympique biélorusse a atterri à Vienne

L'avion de la sprinteuse olympique bélarusse Krystsina Tsimanouskaya, qui a refusé de rentrer dans son pays par crainte pour sa sécurité, a atterri mercredi à l'aéroport de Vienne, a priori une simple escale sur la route de la Pologne qui lui a accordé un visa humanitaire ainsi qu'à son mari.

L'appareil de la compagnie Austrian Airlines, qui avait décollé plus tôt de Tokyo, s'est posé sur le tarmac peu après 15H00 locales (13H00 GMT), a constaté un journaliste de l'AFP. 

Un véhicule noir siglé VIP, suivi de deux voitures de police, attendait l'athlète de 24 ans pour l'escorter hors des regards, alors que de nombreux médias étaient présents sur place.

Elle devrait rejoindre la Pologne en soirée

La jeune femme, en conflit avec les autorités sportives de son pays, devait initialement prendre un vol direct Tokyo-Varsovie opéré par la compagnie polonaise LOT. Mais elle a changé d'itinéraire à la dernière minute.


►►► À lire aussi : Un opposant biélorusse découvert pendu en Ukraine, une enquête ouverte pour meurtre


"Selon les informations dont nous disposons, il est prévu qu'elle reparte ce soir vers Varsovie", après cette courte escale en Autriche, a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère autrichien des Affaires étrangères.

La sprinteuse avait affirmé dimanche avoir échappé à un rapatriement forcé au Bélarus, quelques jours après avoir ouvertement critiqué la Fédération d'athlétisme de son pays en plein Jeux olympiques de Tokyo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK