L'ancien vice-président de Saddam Hussein aurait été interpellé

Les médias arabes avaient déjà annoncé plusieurs fois, ces dernières années, la mort d'Ibrahim al-Doeri ou son arrestation par la police.

Il était l'une des figures les plus influentes du régime de Saddam Hussein. Sa tête est mise à prix pour une somme de 10 millions de dollars.

Ibrahim al-Doeri aurait été interpellé samedi lors d'une opération commune des militaires irakiens et américains dans la région montagneuse de Hamrin, à 75 kilomètres au nord-est de la ville de Baqouba. Les soldats recherchaient des refuges appartenant au réseau terroriste Al-Qaïda.

Ibrahim al-Doeri se serait caché dans un trou tout près du "siège" du réseau régional d'Al-Qaïda.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK