L'ambassadeur d'Allemagne convoqué au ministère turc des Affaires étrangères

Eberhard Pohl s'est entretenu pendant une heure et quinze minutes au ministère avec le sous-secrétaire d'Etat turc Feridun Sinirlioglu, a rapporté la chaîne d'informations NTV.

Aucune des deux parties n'a fait de commentaire à l'issue de l'entretien.

Les ambassadeurs de Turquie et d'Allemagne ont été convoqués vendredi aux ministères des Affaires étrangères respectifs, à la suite d'échanges cinglants entre Berlin et Ankara sur l'UE.

Mais Eberhard Pohl, en déplacement hors de la capitale turque, n'a pu répondre à cette convocation que samedi, selon NTV.

La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié lundi de "beaucoup trop dure" la répression policière contre les manifestants opposés au Premier ministre islamo-conservateur, Recep Tayyip Erdogan, et dont le mouvement de protestation a secoué la Turquie pendant trois semaines.

Le ton est violemment monté vendredi entre Berlin et Ankara, le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, allant jusqu'à menacer la chancelière Angela Merkel de "réactions" côté turc si elle ne revenait pas sur ses déclarations.

La controverse intervient alors que des diplomates européens ont indiqué que l'Allemagne et les Pays-Bas s'opposaient à l'ouverture d'un nouveau chapitre thématique des négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE en raison de la brutalité de la répression des manifestations antigouvernementales.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK