L'Allemagne veut accueillir environ 1.500 migrants en provenance des îles grecques

La détresse des migrants à Lesbos
La détresse des migrants à Lesbos - © LOUISA GOULIAMAKI - AFP

La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et le ministre des Affaires étrangères Horst Seehofer (CSU) se sont mis d'accord pour accueillir en Allemagne quelque 1.500 migrants en provenance des îles grecques, rapporte mardi l'agence de presse DPA. La proposition doit toutefois encore être approuvée par leur partenaire minoritaire de coalition gouvernementale, le SPD.

La priorité sera donnée aux familles avec enfants dans le besoin.

Des pourparlers à ce sujet auraient déjà eu lieu avec le gouvernement grec.

M. Seehofer avait annoncé vendredi que l'Allemagne prendrait en charge entre 100 et 150 jeunes sur un total de 400 mineurs non accompagnés évacués de l'île grecque de Lesbos vers différents pays de l'Union européenne.

On ignore encore si le parti social démocrate (SPD) donnera son aval à la proposition. Mais sa présidente, Saskia Esken, avait précédemment souhaité que l'Allemagne accueille davantage de demandeurs d'asile de l'île de Lesbos.

Le gigantesque incendie qui a détruit le camp de Moria, le plus grand camp de réfugiés de Grèce, a laissé quelque 12.000 personnes sur le carreau. Les autorités grecques pensent que le feu a été bouté par des migrants. La situation s'était auparavant détériorée après que plusieurs demandeurs d'asile avaient été testés positifs au Covid-19.

Journal télévisé 12/09/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK