L'Allemagne compte renoncer à la priorité aux personnes âgées pour le vaccin AstraZeneca

German Health Minister Jens Spahn
German Health Minister Jens Spahn - © Kay Nietfeld - BELGAIMAGE

Le gouvernement allemand veut renoncer à donner la priorité aux personnes de plus de 65 ans dans l'accès au vaccin anti-Covid d'AstraZeneca, suivant l'avis de ses experts qui doutent de son efficacité pour cette classe d'âge, a annoncé le ministre de la Santé samedi.

"Nous allons maintenant devoir revoir l'ordre de vacination", en raison "des limitations d'âge du vaccin AstraZeneca" a affirmé Jens Spahn, lors d'une discussion avec des personnels soignants. Après un premier avis jeudi, l'autorité vaccinale allemande a réitéré vendredi sa recommandation de ne pas autoriser le vaccin d'AstraZeneca pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

"Pas assez de données pour se prononcer sur l'efficacité"

Les experts estiment qu'il "n'y a pas assez de données pour se prononcer sur l'efficacité" du vaccin sur les personnes âgées.

Ils ont pris le contre-pied de l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui a approuvé vendredi l'utilisation dans l'Union européenne pour les plus de 18 ans, sans limite d'âge. Le ministre Jens Spahn a assuré vouloir "appliquer" la décision des experts allemands.

Le vaccin du laboratoire britannique pourrait servir en priorité à immuniser les personnes plus jeunes, et notamment les "personnels soignants", a-t-il ajouté.

L'autorisation officielle des autorités allemandes sera dévoilée en début de semaine prochaine au plus tard.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK