L'aéroport de Bali va rouvrir, la cendre a changé de direction

Des centaines de voyageurs sont bloqués dans l'aéroport depuis que le réveil du volcan.
Des centaines de voyageurs sont bloqués dans l'aéroport depuis que le réveil du volcan. - © JUNI KRISWANTO - AFP

L'aéroport international de Bali va rouvrir après presque trois jours de fermeture, car la cendre du volcan en risque d'éruption a changé de direction, ont annoncé mercredi les autorités.

"L'espace aérien va être rouvert" à 15h locales (7h GMT), a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'aéroport Ngurah Rai, Aroe Ahsanurrohim.

Les autorités avaient pourtant annoncé pendant la nuit qu'il resterait fermé jusqu'à jeudi au moins. L'aéroport est bloqué depuis lundi par les fumées du volcan du mont Agung dont la forte activité fait craindre une éruption de grande ampleur.

Le volcan émet depuis plusieurs jours de spectaculaires colonnes d'épaisse fumée grise qui ont envahi les couloirs aériens, clouant au sol des centaines d'avions et bloquant dans le pays des dizaines de milliers de touristes.

Près de 450 vols intérieurs et internationaux ont été perturbés dans la journée de mardi, les compagnies devant dérouter leurs appareils vers d'autres aéroports de la région. 

1.000 morts en 1963 à cause du volcan

L'aéroport international Ngurah Rai de Bali se trouve à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest du volcan Agung, dont l'éruption a saturé de cendres les couloirs de navigation aérienne.

Une zone de sécurité a été mise en place dans un rayon de huit à dix kilomètres autour du sommet du volcan. La dernière éruption majeure d'Agung, en 1963, avait fait plus de 1.000 morts et rayé plusieurs villages de la carte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK