Kim Jong-Nam: Pyongyang expulse l'ambassadeur de Malaisie

La Corée du Nord a ordonné lundi l'expulsion de l'ambassadeur de Malaisie en représailles à celle de son ambassadeur, qui vient juste de quitter Kuala Lumpur, a annoncé l'agence officielle KCNA.

"Le ministère des Affaire étrangères de (la Corée du Nord) annonce que l'ambassadeur de Malaisie est persona non grata (...) et exige son départ" dans les 48 heures, écrit KCNA, en pleine brouille bilatérale après l'assassinat à Kuala Lumpur, en février, du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. Ce dernier a succombé le 13 février à l'aéroport de Kuala Lumpur à une attaque au VX, un agent neurotoxique si puissant qu'il est considéré comme une arme de destruction massive. La Corée du Nord, elle, rejette les conclusions de l'autopsie et soutient que la victime est décédée d'une crise cardiaque.

De son côté, l'ambassadeur nord-coréen, expulsé de Malaisie, a tiré lundi une dernière salve de critiques à l'aéroport de Kuala Lumpur, en affirmant que l'enquête malaisienne sur l'assassinat du demi-frère du numéro un nord-coréen n'était pas impartiale. Les investigations ont été mal "orientées par la police malaisienne. Ils ont procédé à une autopsie sans consentement et participation de l'ambassade de la Corée du Nord et arrêté plus tard un citoyen nord-coréen sans preuve indubitable sur son implication dans l'incident", a déclaré Kang Chol.

Jusqu'alors, les relations étaient elativement chaleureuses

Dès le début de cette affaire, la Corée du Sud a pointé un doigt accusateur sur son voisin du Nord, parlant d'un "ordre permanent" de Kim Jong-Un pour éliminer son demi-frère, qui vivait en exil depuis des années et s'était montré critique envers le régime.

La brouille diplomatique entre la Malaisie et la Corée du Nord, qui entretenaient jusqu'alors des relations relativement chaleureuses, a commencé en février quand la police malaisienne a rejeté une demande de diplomates nord-coréens réclamant la remise du corps à Pyongyang, tant qu'un membre de la famille ne se présenterait pas pour l'identifier formellement.

La Malaisie a ensuite convoqué l'ambassadeur et rappelé son émissaire en Corée du Nord. Puis, Kuala Lumpur a ordonné l'expulsion de l'ambassadeur Kang Chol qui ne s'est pas présenté à une convocation de Kuala Lumpur samedi. La Corée du Nord a ensuite ordonné l'expulsion de l'ambassadeur de Malaisie en représailles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK