Kim Jong-Il opéré après une attaque cérébrale

RTBF
RTBF - © RTBF

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il a bien été victime d'une attaque cérébrale et a été opéré mais se rétablit, a indiqué jeudi le ministre sud-coréen de la Défense devant le Parlement, selon un député.

Aucun mouvement inhabituel de l'armée nord-coréenne n'avait cependant été constaté, a indiqué le ministre Lee Sang-Hee, précisant que l'armée sud-coréenne maintenait son niveau d'alerte habituel.

Les propos du ministre de la Défense ont été rapportés par le député Yoo Seong-Min, qui assistait à l'intervention non publique du ministre.

Un responsable sud-coréen avait jugé mercredi "quasi-certain" que le numéro un de la Corée du Nord connaissait des problèmes de santé, une information aussitôt démentie par le voisin communiste, au lendemain d'un défilé à Pyongyang auquel Kim Jong-Il n'a pas assisté.

Une source gouvernementale sud-coréenne avait précisé à l'agence sud-coréenne Yonhap que Kim Jong-Il, 66 ans, avait subi une intervention chirurgicale après avoir été victime d'une attaque cérébrale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK