Kenya: la Cour suprême ordonne la tenue d'un nouveau scrutin présidentiel

La Cour suprême du Kenya, saisie par l'opposition, a ordonné vendredi la tenue d'une nouvelle élection présidentielle, déclarant "invalide" le résultat du scrutin du 8 août à l'issue duquel le sortant Uhuru Kenyatta a été proclamé vainqueur.

L'élection présidentielle "n'a pas été conduite en accord avec la Constitution", a déclaré le juge président David Maraga, indiquant que la Commission électorale a désormais 60 jours pour organiser un nouveau scrutin.

Extrait du JT 13h de ce vendredi 1er septembre

Le juge David Maranga, de la Cour suprême du Kenya ordonne la tenue de nouvelles élections présidentielles (anglais)

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK