Juriste, novice en politique... qui est Giuseppe Conte, le nouveau Premier ministre italien?

Fumée blanche en Italie. Après onze semaines d'incertitude, le pays a enfin un gouvernement. La coalition était connue : elle est composée du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue. Elle a désormais un Président du conseil des ministres, Giuseppe Conte. C'est à lui de porter un programme de gouvernement controversé, ouvertement anti-européen. Le choix de ce professeur de droit non élu a été confirmé ce mercredi soir par Sergio Mattarella, le président de la République.

Si son visage ne vous dit rien, c'est normal. Même en Italie, Giusseppe Conte était jusqu'il y a quelques jours un parfait inconnu ou presque. Ce soir, voilà donc le professeur devenu Premier ministre d'Italie. Une surprise, même pour ses plus proches collègues à l'Université de Florence. "On a été très étonnés d'apprendre la désignation du professeur Conte comme Premier ministre de notre pays, explique l'un d'eux. On n'a jamais parlé de cela entre collègues, mais nous apprécions beaucoup cette surprise."

Laissez nous travailler et après vous nous critiquerez

Comment l'anonyme professeur est-il devenu chef du gouvernement ? Proche du Mouvement 5 étoile, mais jamais élu, Giussepe Conte hérite du poste suite à la guerre d'ego entre les deux chefs de parti de la coalition, Luigi Di Maio leader des 5 étoiles et Matteo Salvini de la Ligue. Pour sauver leur fragile alliance, les deux s'accordent finalement sur un nom : Conte. 

"Ce sera un gouvernement politique, qui se concentrera sur des problèmes politiques. Je voudrais dire à la communauté internationale : laissez nous travailler et après vous nous critiquerez, vous aurez alors le droit de le faire", déclarait-il ce lundi.

Pas encore nommé, le potentiel Premier ministre était déjà discrédité. L'élégant juriste aurait embelli son CV. Ce diplômé de la Villa Nazareth, une université catholique pour étudiants défavorisés à Rome, y fait mention de nombreuses collaborations dans des établissements prestigieux. Mais, à New York, par exemple, on n'a pas trace de lui, sinon pour une simple carte de bibliothèque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK