Journée meurtrière en Irak: au moins 22 manifestants tués et 180 blessés à Nassiriya

Journée meurtrière en Irak: au moins 22 manifestants tués et 180 blessés à Nassiriya
Journée meurtrière en Irak: au moins 22 manifestants tués et 180 blessés à Nassiriya - © DIRK WAEM - BELGA

Au moins 22 manifestants ont été tués jeudi, selon des médecins, à Nassiriya, ville du sud de l'Irak sous couvre-feu et encerclée par les forces de sécurité.

Jeudi est l'une des journées les plus meurtrières depuis le début le 1er octobre du premier mouvement spontané en Irak qui réclame la refonte du système politique et le renouvellement total de la classe dirigeante que les manifestants jugent corrompue et affiliée à diverses capitales qui se disputent l'influence en Irak, en tête desquelles Téhéran.

En conséquent, le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a limogé jeudi un commandant militaire chargé quelques heures plus tôt de rétablir l'ordre, selon une annonce de la télévision d'Etat.

Le gouverneur de Nassiriya, ville désormais à feu et à sang à 300 km au sud de Bagdad, avait appelé plus tôt M. Abdel Mahdi à revenir sur sa décision de nommer un militaire pour "restaurer l'ordre" dans sa ville, menaçant de démissionner si le général Jamil al-Chemmari n'était pas limogé.


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK