Jordanie: plusieurs milliers de manifestants contre la corruption

Le roi Abdallah II
Le roi Abdallah II - © AFP PHOTO/Mandel NGAN

Plusieurs milliers de Jordaniens ont manifesté vendredi à travers le pays pour dénoncer la corruption et réclamer une réforme du régime, à l'appel du mouvement islamique et des syndicats professionnels, selon des journalistes de l'AFP.

 BaracA Amman, près de 2500 personnes se sont rassemblées pour demander de "réformer le régime" et "combattre la corruption", selon une journaliste de l'AFP.

"Le peuple veut réformer le régime", "Le peuple veut la fin de la tyrannie", "Non à la corruption", "Les réformes commencent par le jugement des corrompus", "Ensemble pour dénoncer la corruption et les corrompus", ont scandé les manifestants.

"Cette manifestation est un message au roi (...) car nous ne voyons aucun signe sérieux de réformes", a déclaré à l'AFP le chef de la confrérie des Frères musulmans, Hammam Saïd.

"Les réformes sont inévitables", a renchéri le chef du bureau politique du Front de l'action islamique (FAI), Zaki Bani Rsheid, ajoutant : "Les dirigeants n'ont que deux choix: soit des réformes, soit leur départ".

Au gouvernorat de Tafileh (sud), plus de 1500 personnes ont dénoncé la corruption et appelé à la chute du gouvernement de Maarouf Bakhit.

Dans la ville voisine de Karak, des centaines de personnes ont également manifesté après la prière pour réclamer que "les corrompus soient punis".

La Jordanie fait face depuis janvier à un mouvement de protestations réclamant des réformes politiques et économiques, ainsi que la fin de la corruption.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK