Joe Biden promet de retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre

Le président Joe Biden à Washington, le 13 avril 2021
Le président Joe Biden à Washington, le 13 avril 2021 - © J. Scott Applewhite

Le gouvernement américain de Joe Biden a annoncé mardi que les troupes américaines resteraient en Afghanistan au-delà de l’échéance du 1er mai fixée dans un accord avec les talibans mais partiraient "sans conditions" d’ici le 11 septembre, jour du 20e anniversaire des attentats de 2001 aux Etats-Unis.

"Nous allons entamer un retrait ordonné des forces restantes avant le 1er mai et prévoyons d’avoir sorti toutes les troupes américaines du pays avant le 20e anniversaire du 11-Septembre", a déclaré un responsable américain à des journalistes, assurant que ce départ serait "coordonné" et simultané avec celui des autres forces de l’Otan.

"Nous avons dit aux talibans, sans la moindre ambiguïté, que nous répondrons avec force à toute attaque contre les soldats américains pendant que nous procédons à un retrait ordonné et sûr", a-t-il ajouté.

Les rebelles afghans ont récemment mis en garde Washington contre tout dépassement de la date du 1er mai, menaçant de riposter par la force alors qu’ils se sont abstenus de toute attaque contre les forces étrangères depuis l’accord américano-taliban de 2019.

En revanche, la violence reste très élevée sur le terrain entre les talibans et les forces afghanes.

Les Etats-Unis sont intervenus en Afghanistan dans la foulée des attentats contre les tours jumelles de New York et le Pentagone. Ils ont rapidement chassé du pouvoir à Kaboul les talibans, accusés d’avoir accueilli le groupe jihadiste Al-Qaïda responsable des attentats et son chef Oussama ben Laden, mais se sont ensuite enlisés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK