Joe Biden, le loser magnifique

Joe Biden et son épouse
Joe Biden et son épouse - © AFP PHOTO / DEMOCRATIC NATIONAL CONVENTION

"Jamais sans ses ray ban aviators, le costume toujours bleu, un large sourire qui dévoile ses dents blanchies, Joe Biden est un homme simple. Il raffole de la glace, passer du temps avec sa famille et prendre le train. Joe Biden, c’est "Average Joe", une expression en anglais qui signifie "Monsieur tout le monde".

Ainsi commence le livre-portrait que Sonia Dridi consacre à celui qui sera peut-être le 46e président des Etats unis. Un homme lisse, sympathique, terriblement normal. Un homme qui a pourtant ses zones d’ombre, et surtout des drames personnels qui ont transformé sa vie en roman. Des drames dont il s’est relevé, ce qui fait de lui un " survivant ", un rôle que les Américains adorent.

Sleepy Joe, Joe l’endormi

C’est ainsi que Donald Trump se plaît à surnommer son rival. Quand il se pose sa candidature aux primaires démocrates, en avril 2019, l’ex-vice président de Barack Obama ne fait pas rêver. Les jeunes démocrates, séduits par Bernie Sanders, le trouvent trop centriste. Il inspire confiance aux plus âgés. Le parti est encore traumatisé par la défaite d’Hillary Clinton en 2016. Mais, coup de théâtre, le voilà qui remonte en selle, il fait un retour spectaculaire, il devient LE candidat démocrate à 77 ans. Toute la vie de Biden est faite de tragédies terribles et de grandes réussites.

C’est ce destin fait de montagnes russes qui a fasciné Sonia Dridi

"Au début des primaires démocrates, plus personne ne croyait en sa candidature et puis finalement fin février, il y a eu un rebond lorsque lors du super Tuesday, le jour où on vote dans plusieurs Etats aux Etats unis, on a assisté à l cette remontée historique de Joe Biden qui déjà avait été porté par la Caroline du sud ; Au début de ces primaires il apparaît comme le "looser" dès le premier caucus de l’Iowa, et puis au fil des semaines, il arrive à faire cette remontée extraordinaire. Finalement, cela résume le parcours de sa vie, parce que plusieurs fois, Joe Biden a vécu des échecs, des tragédies, il s’en est toujours relevé. Ce qui s’est passé au cours de ces primaires illustre bien le parcours de vie de Joe Biden, qui est assez peu connu en Europe.

Je trouvais intéressant de me pencher sur ce candidat méconnu, d’autant plus que cette année est un tournant. Donald Trump a une base électorale très solide, mais elle représente finalement à peine 40% de la population américaine, et donc il y a une chance que le candidat démocrate l’emporte".

Joe Biden, le survivant

Vu d’Europe, Joe Biden c’est un homme "lisse", peu énergique, peut être même un peu ennuyeux. Mais on connaît peu la face sombre de sa vie personnelle, une vie plutôt romanesque, emplie de tragédies personnelles.

"C’est ce que j’ai trouvé fascinant en étudiant la vie de Joe Biden. Vu de loin, on se dit 'Ok c’est l’ancien vice-président de Barack Obama, mais aujourd’hui il est vieilli, et ses discours sont ennuyeux ! Mais en réalité, quand on étudie sa vie, on voit qu’elle est bien remplie, romanesque, et émaillée de tragédies. Joe Biden a été élu très jeune sénateur du Delaware, il n’avait que 29 ans. C’est l’un des sénateurs élus les plus jeunes des USA. Mais quelques semaines après cette élection historique, ou il est fou de joie, entouré par sa femme et ses 3 enfants, sa première femme, Neilia et leur petite fille de 13 mois Naomi, décèdent dans un accident de voiture. C’est le drame. Joe Biden pense au suicide, il est complètement déprimé. Il reste avec ses deux fils, Beau et Hunter qui sont grièvement blessés à l’hôpital. Il décide de se battre pour eux, il pense à abandonner son siège au Sénat. Finalement il est convaincu par des proches de rester. Il se dit qu’il va tenir 6 mois, et finalement il y restera. 36 ans. Sa vie, c’est un parcours du combattant, et c’est ce qu’aiment les Américains, c’est un " survivant ".

Joe Biden va se remarier. En 1975, il rencontre Jill Tracy Jacobs, de neuf ans sa cadette. Elle ne s’intéresse pas à la politique. Elle deviendra pourtant le pilier du jeune sénateur. Et à la veille de son mariage les frères de Joe lui font connaître l’ambition familiale : leur grand frère sera un jour président des Etats unis.

L’enfant bègue devant la glace

Joe Biden a des relations problématiques avec certaines femmes. IL n’est pas charismatique, Il a des faiblesses. C’est un ancien bègue, un handicap dont il souffre depuis qu’il est enfant, et qu’il a réussi à surmonter en s’entraînant pendant des heures à réciter des poèmes devant la glace. Il ne s’est jamais totalement débarrassé de ce bégaiement, qui le menace parfois au détour d’un discours. Mais de ce handicap il a fait un atout "vaincre ce handicap m’a enseigné l’une des leçons les plus importantes de ma vie : lorsqu’on se fixe un but, il n’y a rien que l’on ne puisse pas faire". Il y a ses gaffes à répétition, son âge relativement avancé (77 ans). Mais il peut compter sur des atouts solides : son expérience politique et son empathie pour les autres.

"En effet il a beaucoup de faiblesses, admet Sonia Dridi, et il faut reconnaître qu’il est le candidat par défaut des démocrates. Il a des zones d’ombre, son comportement avec les femmes est souvent jugé déplacé, et il a tendance à exagérer, à enjoliver les choses. Mais il a aussi des atouts : son expérience. C’est quelqu’un qui est rassurant, et dans cette Amérique qui est très divisée, très polarisée, où l’ambiance est électrique, il se pose comme le rassembleur, comme le candidat qui peut unir les Américains. Finalement, cela reflète le parcours de sa vie. Sur le plan politique, toute sa vie il a été centriste, et il a toujours parlé aux Républicains et aux Démocrates au Congrès. Il est connu pour ça, donc il est dans une bonne position pour jouer le rassembleur en chef, et je pense que ça rassure beaucoup de démocrates. On parle souvent des jeunes progressistes qui sont déçus que ce soit Joe Biden le nominé, mais il ne faut pas surestimer leur poids dans l’électorat démocrate. Plus de la moitié des électeurs démocrates ont plus de 50 ans, et ils sont rassurés par cette personnalité qui connaît bien les rouages du pouvoir, qui est certes ennuyeux, mais qui annonce une présidence plus 'normale'. C’est un candidat par défaut mais la conjoncture joue en sa faveur."

"Joe Biden, le pari de l’Amérique anti Trump" (Editions du Rocher)

Présidentielle US: duel à distance entre Biden et Trump (JT du 16/10/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK