Joe Biden et Kamala Harris ont donné leur première interview télévisée depuis les élections

Le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, a accordé un entretien exclusif hier à CNN, en compagnie de sa vice-présidente Kamala Harris. Le message est clair : elle jouera un rôle central lors des prochaines années.

Lors de l’interview, Kamala Harris, la vice-présidente élue des Etats-Unis explique qu’ensemble, ils seront en première ligne sur tous les dossiers chauds. "Nous sommes vraiment des partenaires dans ce processus. Le président élu, dès le premier jour, quand il m’a demandé de le rejoindre, a été très clair avec moi. Il veut que je sois la première présente dans la pièce et la dernière à en sortir".


►►► À lire aussi : Qui composera l’équipe 100% féminine de communication de Joe Biden ?


 

La pandémie est la première urgence à traiter

La lutte contre le COVID, voilà la priorité du nouveau duo à la tête des Etats-Unis. Le pays compte plus de 275.000 décès dus au covid. Et pour le président élu, il est impératif d’agir et cela passera notamment par le port du masque.

"Je vais demander à la population de porter un masque pendant 100 jours. Juste porter un masque pendant 100 jours, pas pour toujours. 100 jours. Et je pense que nous verrons une réduction significative. En tenant compte du vaccin et des masques, cela réduira considérablement les contaminations. Considérablement", explique Joe Biden, le président élu sur le plateau de CNN.


►►► À lire aussi : Joe Biden à Bruxelles début 2021


 

Le duo travaillera également sur une politique étrangère ouverte sur le monde et notamment par un rapprochement avec l’Europe. Le sujet de l’indépendance de la justice devrait également être traité.

 

Le duo s’est présenté comme à l’opposé de la présidence Trump

"Joe Biden est quelqu’un qui a enduré de vraies luttes, des sacrifices et de la douleur. C’est aussi quelqu’un qui sait ce qu’est l’amour. C’est quelqu’un qui a dédié sa vie au service public et il ne pouvait pas y avoir un contraste plus frappant entre l’occupant actuel de la Maison Blanche et le suivant ", explique Kamala Harris.

Il s’agit d’un discours qui plaira aux électeurs de Joe Biden, mais beaucoup moins aux supporters de Donald Trump.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK