Jeux Olympiques: une publicité mordante contre Mitt Romney

Mitt Romney en déplacement de campagne à Reno, dans le Nevada, le 24 juillet 2012
Mitt Romney en déplacement de campagne à Reno, dans le Nevada, le 24 juillet 2012 - © Justin Sullivan

Un groupe soutenant le président des Etats-Unis Barack Obama a diffusé mercredi une publicité mordante contre son adversaire Mitt Romney sur le thème des Jeux Olympiques, alors que le candidat républicain est attendu à Londres où s'ouvrent vendredi les Jeux d'été.

"Priorities USA action", un groupe mis en place par des démocrates, a utilisé des images d'archives de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City (Utah, ouest) en 2002, événement dont Mitt Romney avait assumé la direction et qu'il est réputé avoir sauvé de la faillite.

Sur ces images, on voit Mitt Romney, radieux dans son anorak, saluer la foule alors que des délégations entrent dans le stade. Mais c'est le commentaire, prononcé à la manière d'un journaliste de sport, qui se distingue : il s'en prend au bilan social du candidat républicain dans les entreprises qu'il dirigeait, et à ses placements à l'étranger.

"Et voici Mitt Romney, qui salue la Chine, où vivent un milliard de personnes, dont des milliers doivent leur emploi aux entreprises de Mitt Romney", lance, sarcastique, ce commentateur. Puis vient "l'Inde, qui a aussi gagné des emplois grâce à Romney, un pionnier des délocalisations".

"Nous savons que les Suisses ont une place particulière dans le portefeuille de Mitt Romney: il détenait des millions dans des banques suisses", poursuit le commentaire, alors que défile à l'écran la délégation helvétique. "Ces Suisses savent vraiment comment garder un secret!"

"En parlant de secrets, voici les Bermudes, siège d'une entreprise discrète montée par Romney. Personne ne sait pourquoi, et Romney ne le dira pas. Et les Caïmans, où Romney a mis des millions pour éviter les impôts américains", lance encore le commentateur.

"On peut dire ce qu'on veut sur Mitt Romney: c'est l'or qu'il vise!", conclut cette publicité de Priorities USA action.


AFP