Jérusalem: Israël a fermé la rampe d'accès à l'esplanade des Mosquées

Des visiteurs juifs, le 18 septembre 2011 à Jérusalem
Des visiteurs juifs, le 18 septembre 2011 à Jérusalem - © Ahmad Gharabli (archives AFP)

La rampe d'accès à l'esplanade des Mosquées de Jérusalem, utilisée par les non-musulmans, a été fermée à la suite d'un ordre de la municipalité israélienne de Jérusalem pour des motifs de "sécurité des visiteurs".

C'est ce qu'a annoncé lundi la police israélienne.

La municipalité avait annoncé le 8 décembre avoir ordonné la fermeture dans les sept jours de cette rampe d'accès, au risque de déclencher des protestations dans le monde arabe et musulman, notamment en Jordanie, gardienne de l'esplanade des Mosquées.

"La structure a été fermée sur ordre de la municipalité", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Louba Samri.

"La police et la Fondation pour le Mur Occidental (organisme israélien chargé du mur des Lamentations, NDLR) ont décidé hier (dimanche) de fermer la rampe provisoire de la porte des Maghrébins. Cela fait suite à une lettre de la municipalité exprimant une inquiétude et donnant à la fondation sept jours pour faire appel de cet ordre", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la mairie, Stephan Miller.

"L'ingénieur de Jérusalem Shlomo Eshkol a émis un ordre de fermeture immédiate de la rampe provisoire donnant accès à la porte des Maghrébins", car cette construction "constitue un danger pour la sécurité du public et en raison de son caractère inflammable", avait affirmé la mairie le 8 décembre.

Cette rampe en bois conduit de l'esplanade du mur des Lamentations, principal site de pèlerinage du judaïsme, à l'esplanade des Mosquées, qui abrite le troisième lieu saint de l'islam.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK