Jérusalem-est: un Palestinien tué par la police israélienne

La victime, dont l'identité n'a pas été précisée, faisait partie d'un groupe de Palestiniens repérés par les policiers. Durant son arrestation, le Palestinien a tenté de s'emparer de l'arme d'un des garde-frontières qui a alors ouvert le feu dans sa direction le tuant, selon les mêmes sources.

Originaire de Hébron en Cisjordanie occupée, le Palestinien mort était âgé de 37 ans et père de six enfants, a-t-on précisé.

Le 22 septembre, un Palestinien a été tué à Jérusalem-est par un vigile chargé de la protection des colons israéliens.

Le secteur oriental de la ville, occupé depuis 1967 et dont la communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion par Israël, est coupé de la Cisjordanie par une barrière présentée par Israël comme une "clôture antiterroriste" et qualifiée de "mur de l'apartheid" par les Palestiniens.

Dans un avis datant de 2004, la Cour internationale de Justice (CIJ) a jugé que "la construction par Israël, puissance occupante, du mur en territoire palestinien occupé, notamment dans et autour de Jérusalem-est est contraire à la loi internationale".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK