Jean-Yves Le Drian: "La France veut obtenir un cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire syrien"

Jean-Yves Le Drian: l'opération en Syrie est "légitime", "proportionnée" et "ciblée".
Jean-Yves Le Drian: l'opération en Syrie est "légitime", "proportionnée" et "ciblée". - © Belga

L'opération militaire menée par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France est "légitime", "proportionnée et ciblée", a déclaré samedi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. "La France va très vite reprendre des actions politiques (...) visant à obtenir un cessez le feu sur l'ensemble du territoire syrien et l'accès humanitaire aux populations civiles. Un plan de sortie de crise doit être trouvé avec une solution politique", a-t-il ajouté."L'escalade chimique en Syrie n'est pas acceptable", a affirmé M. Le Drian au cours d'une déclaration au palais de l'Elysée avec la ministre de la Défense Florence Parly.

Le régime de Bachar al-Assad a choisi de briser le tabou de l'arme chimique

"Nous avons pris acte du blocage au conseil de sécurité des Nations Unies. Le régime de Bachar al-Assad a choisi de briser le tabou de l'arme chimique. Il n'hésite pas à violer le droit international", s'est-il indigné. "La fabrication et l'utilisation de ces armes constituent une menace pour la paix. Ceux qui y contreviennent se mettent d'eux-mêmes au ban des nations.

Le but est simple: empêcher le régime de faire à nouveau usage d'armes chimiques

"Le régime de Bachar al-Assad savait à quoi il s'exposait en utilisant ces armes odieuses contre son peuple." Les frappes ont visé "le principal centre de recherche" et "deux centres de production" du "programme clandestin chimique" du régime syrien, a enchaîné la  ministre de la Défense Florence Parly. "C'est la capacité de développer, de mettre au point et de produire des armes chimiques qui est atteinte", a-t-elle ajouté. "Le but est simple: empêcher le régime de faire à nouveau usage d'armes chimiques", a-t-elle dit. La France a mobilisé à la fois des frégates multimissions en Méditerranée et des avions de chasse pour frapper en Syrie. "Des frégates multimissions, accompagnées de bâtiment de protection et de soutien, ont été déployées en mer Méditerranée. Dans le même temps, un raid aérien est parti en début de nuit de plusieurs bases aériennes en France, afin de rejoindre les côtes de la Syrie", a détaillé Mme Parly, ajoutant: "ces différents moyens ont tiré de manière parfaitement coordonnée des missiles de croisière (...) en étroite synchronisation avec nos alliés américains et britanniques".

Objectifs atteints pour Le Drian

"Les objectifs qui avaient été fixés ont été atteints (...) Une bonne partie de son arsenal chimique a été détruite", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la chaîne BFMTV. Ces frappes visaient aussi à dissuader le président syrien Bachar al-Assad de recourir une nouvelle fois à des armes chimiques contre des civils dans le conflit qui l'oppose aux insurgés, a-t-il dit. Il a conclu en affirmant qu'une "bonne partie de l'arsenal chimique" syrien et d'autres opérations du même type seront menées si le régime de Damas continue à perpétrer des attaques chimiques, a averti le chef de la diplomatie française.

Déclaration de Jean-Yves Le Drian au Palais de l'Elysée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK