"Je sais ce que je fais": une sénatrice américaine accusée de dédaigner un groupe d'enfants

Alors que depuis plusieurs mois, des milliers de jeunes manifestent en Belgique et à travers le monde pour dénoncer l’inaction des gouvernements contre le dérèglement climatique, Dianne Feinstein, une sénatrice américaine interpellée au sujet du Green New Deal, a été épinglée sur les réseaux sociaux à cause de sa réaction face à un groupe d'enfants venu lui demander de prendre position en faveur de ce plan climatique. 

"Vous n'avez pas voté pour moi"

Une délégation de jeunes américains a rencontré cette semaine la sénatrice démocrate Dianne Feinstein avec pour objectif de lui faire accepter le Green New Deal, ce nouveau plan américain qui vise à lutter de manière forte contre le changement climatique. Alors que ces enfants, dont certains sont âgés de 7 ans, sont venus lui remettre une lettre, la sénatrice a quelque peu choqué par ses propos et son attitude condescendante vis à vis de ces jeunes.

"Je fais cela depuis 30 ans, je sais ce que je fais", a-t-elle d'abord déclaré. Dianne Feinstein a poursuivi en affirmant : "Vous venez ici et me demandez de faire cela ou rien. Je ne réagis pas à ce genre de demandes. (...) J'ai été élue avec plus d'un million de votes et je sais ce que je fais. Peut-être que le peuple devrait écouter un peu plus."

Et tandis qu'une jeune fille de 16 ans a voulu rétorquer en lui disant qu'elle se devait de respecter la volonté des citoyens qui ont voté pour elle, la sénatrice n'a eu d'autre réponse que "vous n'avez pas voté pour moi. (...) Vous avez l'air d'en savoir plus que moi, peut-être devriez-vous vous présenter en tant que sénatrice". 

Dianne Feinstein a toutefois poursuivi en affirmant qu'elle pourrait éventuellement voter oui à ce plan climatique mais qu'elle ne pensait pas qu'il serait adopté en tant que tel au Sénat, actuellement contrôlé par les républicains.

Un plan climatique sans précédent

Dévoilé au début du mois de février par des élus démocrates américains, ce plan environnemental prévoit de lutter contre le changement climatique en réduisant les émissions de carbone des États-Unis à zéro d'ici dix ans.

Ces mesures drastiques impliquent de profonds investissements dans les transports propres, les énergies vertes et par conséquent une transformation en profondeur de l'économie américaine qui dépend fortement des énergies fossiles. 

Soutenu par une soixantaine d'élus démocrates mais par aucun républicain au sein du Congrès américain, le Green New Deal pourrait coûter jusqu'à 2000 milliards de dollars.

La question climatique devrait être un sujet central lors de la prochaine élections présidentielle en 2020.

Sunrise Movement on Twitter

This is how @SenFeinstein reacted to children asking her to support the #GreenNewDeal resolution -- with smugness + disrespect. This is a fight for our generation's survival. Her reaction is why young people desperately want new leadership in Congress. https://t.co/0zAkaxruMI

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK