Japon : le bilan mortel des coulées de boue à Atami grimpe à 18

Le bilan du glissement de terrain et de la coulée de boue du 3 juillet dans la station balnéaire japonaise d'Atami s'est alourdi à 18 morts, ont indiqué dimanche les autorités locales citées par l'agence de presse Kyodo, et douze personnes manquent toujours à l'appel.

Pas moins de 1.300 policiers, pompiers et militaires poursuivent leurs recherches. 

Des dizaines de maisons avaient été emportées par un glissement de terrain et une gigantesque coulée de boue dans cette petite ville côtière du centre du Japon.

Le drame était survenu après plusieurs jours de pluies diluviennes à Atami, localité à flanc de montagne située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tokyo.

Une grande partie du Japon était alors en pleine saison des pluies qui provoquent souvent inondations et glissements de terrain.

Selon des scientifiques, le phénomène est accentué par le changement climatique car une atmosphère plus chaude retient davantage d'eau, accroissant le risque et l'intensité de précipitations extrêmes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK