J-2 avant la présidentielle française: "Le terrorisme frappe à nouveau en plein Paris" (revue de presse)

J-2 avant la présidentielle française: "La barbarie frappe de nouveau"
5 images
J-2 avant la présidentielle française: "La barbarie frappe de nouveau" - © Tous droits réservés

A deux jours du premier tour de la présidentielle française, les visages des candidats ont fait place à des images de voitures de police en Une de nombreux journaux. Ce jeudi soir, l'attaque a Paris revendiquée par l'Etat islamique a coûté la vie à un policier sur l'avenue des Champs-Elysées. Rapide tour de la presse française et internationale:

Le Figaro

"Le terrorisme frappe à nouveau en plein Paris", titre le Figaro, qui développe: "Dix-sept mois après les frappes kamikazes qui avaient fait plus de 130 morts à Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015, le souffle du terrorisme a semé la mort dans le quartier hautement symbolique des Champs-Elysées".

"Cette attaque vient endeuiller Paris alors que 22 tentatives ont été déjouées depuis 2016", rappelle le journal. 

De quoi secouer le dernier "débat" de la campagne sur France 2."En acceptant de participer à la dernière émission politique avant le premier tour, les onze candidats n'imaginaient probablement pas que l'actualité bouleverserait le déroulé même de ce rendez-vous", écrit Le Figaro.

 

Le Parisien

"Attaque sur les Champs-Elysées", titre de son côté le Parisien. "Les policiers sont des cibles. Comme les militaires. Comme les curés. Comme les juifs. Comme les dessinateurs, les journalistes (..)  les enfants sur la promenade des Anglais, les femmes aux terrasses et les jeunes aux concerts", écrit Jean-Marie Montalie. 

Libération

De son côté, Libération maintient les 5 grands candidats sur sa Une. "Ils ont tout à perdre et plus encore", écrit le quotidien marqué à gauche. En haut à droite, une allusion sobre à l'attaque: "fusillade aux Champs-Elysées: un policier tué".  

"L'annonce de la fusillade est survenue pendant le passage de Benoît Hamon sur le plateau de France 2", explique Libération, "donnant un côté surréaliste à l'émission". 

Presse internationale

De son côté, la presse internationale a également changé sa Une aux couleurs des gyrophares de police. "On craint la terreur alors qu'un policier est tué par balles à Paris", titre le New York Times. "Fusillade sur les Champs Elysées", écrit l'El Periodico, quotidien catalan. Ou encore "Tension maximale sur la présidentielle", en Une du Soir. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir