Italie : un gang de cambrioleurs qui opérait en Europe a été démantelé

La police italienne a annoncé lundi le démantèlement d’un groupe de cambrioleurs armés qui opérait en Europe et avait été à l’origine d’une tentative de vol spectaculaire dans une bijouterie sur la place Saint-Marc à Venise en 2017.

Les suspects, arrêtés en Autriche, en Estonie et en Finlande, appartenaient à un gang estonien spécialisé dans les cambriolages de bijouteries européennes de luxe, ont précisé les carabiniers italiens dans un communiqué.

En mars 2017, deux membres de ce groupe avaient fait exploser des bombes fumigènes, pour organiser une diversion, sur la place Saint-Marc et dans une rue derrière la bijouterie visée, tandis que deux autres tentaient de cambrioler le négoce.

L’intervention d’un touriste alerté par une vendeuse et qui avait appelé la police avait obligé les cambrioleurs à s’enfuir.

Les images vidéo fournies par la police montrent un suspect plaçant une bombe fumigène à la base du clocher de la place Saint-Marc, et des piétons paniqués s’éloignant à toute vitesse.

Ces deux explosions "ont créé la panique parmi les nombreuses personnes présentes au point de penser dans un premier temps à un attentat terroriste", précise le communiqué.

Le démantèlement annoncé lundi fait suite à une enquête de plusieurs années coordonnée par Europol.

Selon la police, le gang a également commis deux braquages à Bastia, en Corse, en 2016 et 2017, et un à Innsbruck, en Autriche, en 2017, avec un butin total estimé à un million d’euros.

Parmi les personnes arrêtées figure le chef présumé du groupe, qui a été retrouvé en Finlande. Il avait déjà été condamné pour de multiples braquages, et même pour un meurtre, selon la même source.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK