Italie: qu'est-il arrivé à la fille de l'ancien ambassadeur de Corée du Nord?

L'ambassade de Corée du Nord à Rome
L'ambassade de Corée du Nord à Rome - © ALBERTO PIZZOLI - AFP

Situation diplomatique embarrassante en Italie : la fille de l’ancien ambassadeur de Corée du Nord, qui a fui le régime, aurait été enlevée à Rome par les autorités nord-coréennes et cela au nez et à la barbe des services secrets italiens. Mais l’histoire n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Le 10 novembre dernier, l’ambassadeur de Corée du Nord en Italie et son épouse quittent la ville de Rome pour négocier une demande d’asile, peut-être avec les services secrets américains en échange d’informations.

Quatre jours plus tard, leur fille de 17 ans est conduite par le personnel féminin de l’ambassade à l’aéroport de Fiumicino, retour à Pyongyang. Les services secrets nord-coréens sont-ils venus sur le territoire italien pour enlever la fille de l’ambassadeur, désormais considéré comme un traître ? Tout est possible.

Embarrassé, le ministre italien des Affaires étrangères affirme qu’il n’en est rien et que la jeune fille aurait elle-même dénoncé ses parents au personnel de l’ambassade, estimant qu’ils menaient une vie trop occidentale, et demandant elle-même son rapatriement pour rejoindre ses grands-parents en Corée du Nord.

« Faux », dit la Corée du Sud qui soutient la thèse de l’enlèvement, de quoi mettre un peu de pression sur l’Italie. Alors : règlement de compte diplomatique ou trahison familiale, le mystère demeure. Mais l’ancien ambassadeur nord-coréen en poste à Rome est toujours introuvable, sa fille aura sans doute beaucoup de choses à dire aux sbires de Kim Jong-Un.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK