Italie : Massimo Carminati, le principal accusé du procès "Mafia Capitale" est libéré, un tollé pour les politiques

Massimo Carminati, personnage trouble au passé d’extrême droite et principal accusé dans le procès "Mafia Capitale", vaste réseau criminel qui avait infiltré la municipalité de Rome, a été libéré ce mardi, provoquant un tollé parmi la classe politique, rapporte la presse.

Massimo Carminati, 62 ans, en détention préventive depuis 2014 dans l’attente du jugement définitif de la Cour de cassation, avait été condamné en première instance dans ce procès à 20 ans de réclusion. En appel, en septembre 2018, la peine a été réduite à 14 ans et demi mais avec la circonstance aggravante de l’association mafieuse.


►►► Lire aussi : "Mafia Capitale": la justice italienne ouvre le procès des bas-fonds de Rome


En octobre dernier, la Cour de cassation avait annulé cette circonstance aggravante, renvoyant le procès devant la Cour d'appel pour que celle-ci reformule la peine prononcée.

Un tollé pour les politiques

La circonstance aggravante de l’association mafieuse étant tombée, les délais de la détention préventive ont été raccourcis, permettant la libération de Carminati dans l’attente du second jugement de la Cour d'appel.

Face au tollé soulevé par cette libération, le ministre de la Justice Alfonso Bonafede a ordonné une enquête sur la procédure judiciaire suivie pour vérifier que les délais ont été respectés.

Ancien militant d’extrême droite, borgne depuis un échange de tirs avec la police, Massimo Carminati avait déjà été condamné dans les années 1980 pour appartenance à un groupe criminel de la capitale. Il était jugé depuis novembre 2015 pour extorsion, corruption et détournement de fonds publics dans le cadre d’un vaste réseau opérant à Rome grâce à la complicité d’entrepreneurs véreux et d’hommes politiques peu scrupuleux de tous bords.

Son bras droit, Salvatore Buzzi, était le patron d’une coopérative travaillant pour la municipalité de la capitale italienne, médiateur entre le monde politique et celui plus obscur géré par Carminati.

Archive 2014

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK