Italie: manifestation à Lampedusa contre l'immigration clandestine

RTBF
RTBF - © RTBF

Environ 2 000 personnes ont à nouveau manifesté mardi sur l'île de Lampedusa, dans l'extrême-sud de l'Italie, contre l'immigration clandestine et l'ouverture d'un nouveau Centre d'identification et d'expulsion (CEI).

La municipalité a aussi proclamé une grève de 12 heures et tous les magasins de l'île étaient fermés ainsi que les services publics, selon la même source.

Cette nouvelle journée de protestation intervient quatre jours après la fuite de quelque 700 immigrés du Centre de premier accueil de l'île qui entendaient s'élever contre la surpopulation du Centre et l'ouverture du nouveau CEI.

Les habitants de l'île avaient déjà manifesté vendredi.

Les manifestants, conduits par le maire de Lampedusa, Dino De Rubeis, ont jeté une couronne de fleurs à la mer, à la mémoire des clandestins morts noyés en tentant de rejoindre les côtes européennes.

"Nous nous retrouvons unis dans la même douleur universelle", a déclaré au cours de cette cérémonie Stefano Nastasi, le prêtre de la paroisse de Lampedusa.

Lampedusa, au sud de la Sicile, est la première terre italienne sur la route des immigrants qui partent des côtes africaines, principalement de Libye.

Les habitants de l'île qui vivent essentiellement du tourisme estiment que l'installation d'un nouveau centre nuira encore plus à l'image de Lampedusa.

 

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK