Italie: la Ligue financée par les Russes? Matteo Salvini dément

Obtenir un financement de 60 millions d’euros au travers un complexe système d’achat d’hydrocarbure, telle est l’hypothèse de corruption internationale sur laquelle travaille le parquet de Milan.
Obtenir un financement de 60 millions d’euros au travers un complexe système d’achat d’hydrocarbure, telle est l’hypothèse de corruption internationale sur laquelle travaille le parquet de Milan. - © ANDREAS SOLARO - AFP

En Italie, le parti de Matteo Salvini, la Ligue, a-t-il tenté de trouver des financements en Russie ? Après la diffusion dans la presse de conversations enregistrées à Moscou en octobre dernier, la justice italienne a ouvert une enquête.

Obtenir un financement de 60 millions d’euros au travers un complexe système d’achat d’hydrocarbure, telle est l’hypothèse de corruption internationale sur laquelle travaille le parquet de Milan. Au centre de l’enquête, Gianluca Savoini, un membre de La Ligue, qui s’occupe des relations entre le parti de Salvini et la formation politique russe de Vladimir Poutine. Le site d’information américain buzzfeed a publié les enregistrements d’une longue conversation entre un financier russe et Gianluca Savoini qui a pris place à l’hôtel métropole de Moscou le 18 octobre 2018. L’objectif était d’obtenir un financement pour la campagne électorale des élections européennes, de l’argent pour aider Matteo Salvini à gagner et changer l’Europe avec les souverainistes.

Matteo Salvini jure ses grands dieux qu’il n’en savait rien

Gianluca Savoini est inculpé, l’enquête devra déterminer si, des paroles, les deux hommes sont passés aux actes et si la Ligue a obtenu un financement occulte de la Russie.

Matteo Salvini jure les grands dieux qu’il n’en savait rien, et qu’il va porter plainte. Politiquement l’affaire fait tanguer le gouvernement, car le Mouvement 5 étoiles demande une commission parlementaire d’enquête sur le financement des partis politiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK