Assignation à résidence ou travaux d'intérêt général pour Berlusconi?

La justice italienne doit décider si Silvio Berlusconi doit être assigné à résidence ou être contraint à des travaux d'intérêt général
La justice italienne doit décider si Silvio Berlusconi doit être assigné à résidence ou être contraint à des travaux d'intérêt général - © TIZIANA FABI

Condamné à un an de prison pour fraude fiscale, l'ex-chef du gouvernement italien a demandé d'effectuer des travaux d’intérêt général. En raison de son âge, 77 ans, de son casier judiciaire jusqu'ici vierge et du fait qu'il n'est pas considéré comme dangereux, Silvio Berlusconi n'ira pas en prison. La justice italienne doit décider ce jeudi si l'ancien chef de gouvernement doit être assigné à résidence ou être contraint à des travaux d'intérêt général.

C'est l'affaire Médiaset qui a abouti sur la condamnation du "Cavaliere": en octobre 2012, Silvio Berlusconi était condamné pour fraude fiscale.

Selon la justice, il a fraudé le fisc en surfacturant l'achat de séries télévisées pour constituer une caisse noire dans un paradis fiscal. Verdict: 4 ans de prison ferme, ramenés ensuite à une année.

La peine étant considérée comme trop légère, et le prévenu trop âgé, la prison est exclue. Pour l'ex-chef de gouvernement italien, ce sera soit l'assignation à résidence, soit les travaux d'intérêt général.

Dans le premier cas, il ne pourrait sortir de chez lui qu'aux heures autorisées par les magistrats. Dans le second, il aurait plus de liberté, et plusieurs associations caritatives ont déjà fait savoir qu'elles seraient prêtes à l'accueillir.

Ce qui inquiète Silvio Berlusconi, c'est que cette peine va freiner ses activités politiques, alors que son parti Forza Italia se présente aux élections européennes.

La décision, prise ce jeudi au tribunal de Milan, sera rendue publique au plus tard le 15 avril mais ne mettra pas un terme à ses soucis judiciaires. D'autres procès l'attendent, comme le fameux Rubygate.

Aline Wavreille avec G.R.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK