Israël nomme un nouvel ambassadeur en Jordanie après des mois de tensions

Israël nomme un nouvel ambassadeur en Jordanie après des mois de tensions
Israël nomme un nouvel ambassadeur en Jordanie après des mois de tensions - © AHMAD GHARABLI - AFP

Israël a nommé jeudi un nouvel ambassadeur en Jordanie, poursuivant la normalisation avec Amman après des mois de tensions consécutives à la mort de deux Jordaniens tués par un agent de sécurité israélien dans l'enceinte de la représentation diplomatique.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué la nomination d'Amir Weissbrod comme nouvel ambassadeur dans la capitale jordanienne.

Israël avait annoncé le 30 janvier la réouverture de son ambassade à Amman, qui avait été fermée pendant six mois.

Le 23 juillet 2017, un agent de sécurité israélien avait tué deux Jordaniens dans l'enceinte de l'ambassade, dans des circonstances donnant lieu à des versions divergentes de part et d'autre.

Amir Weissbrod, le nouvel ambassadeur

La Jordanie s'était montrée particulièrement irritée de l'accueil chaleureux réservé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l'agent, rapatrié à la hâte. L'ambassade avait été fermée et l'ambassadrice Einat Shlein et le personnel évacués.

Un arrangement a été trouvé en janvier 2018, Israël exprimant ses regrets et acceptant de compenser les familles des victimes, non seulement pour les évènements de juillet 2017, mais aussi pour la mort d'un juge jordanien, tué le 10 mars 2014 par les forces israéliennes à Allenby (ou pont du roi Hussein), important point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée par Israël.

C'est le premier poste d'ambassadeur pour Amir Weissbrod, âgé de 49 ans, qui occupait les fonctions de chef du bureau Moyen Orient au centre de recherche politique du ministère israélien des Affaires étrangères depuis fin 2013.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK