Israël: les faucons règnent sur le Likoud, le principal parti de droite

Près de 80% des 3600 membres du comité central du Likoud ont participé au scrutin de dimanche, a précisé la porte-parole du parti.

"Netanyahu a perdu le Likoud", titrait lundi le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot, citant un haut responsable du parti affirmant que le Premier ministre n'était pas parvenu à proposer des candidats lui étant proches aux postes stratégiques de l'appareil.

Agé de 42 ans, Danny Danon, un avocat de la colonisation sans entraves, jouit d'une telle popularité parmi les cadres du parti que M. Netanyahu avait renoncé à se présenter contre lui de crainte d'être battu, selon les médias.

B. Netanyahou en position de faiblesse

La branche la plus à droite du Likoud -farouchement hostile à la création d'un Etat de Palestine- est désormais en position de freiner toute velléité de concessions aux Palestiniens de la part de M. Netanyahu, qui reste le président du parti.

Apparemment pour contourner cette difficulté, le Premier ministre a réitéré dimanche sa promesse de consultation populaire en cas d'accord avec les Palestiniens, à l'issue d'une mission du secrétaire d'Etat américain John Kerry qui s'efforce de convaincre les protagonistes de reprendre les négociations de paix bloquées depuis trois ans.

En revanche, la députée Miri Regev, également à l'extrême droite, a perdu face au ministre des Transports Israël Katz -lui-même opposant déclaré à un Etat palestinien- qui hérite d'un nouveau mandat à la tête du secrétariat du Likoud qu'il dirige depuis 10 ans.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK