Israël: le Premier ministre Benjamin Netanyahu va être inculpé pour corruption

Israël: le Premier ministre Benjamin Netanyahu va être inculpé pour corruption
Israël: le Premier ministre Benjamin Netanyahu va être inculpé pour corruption - © MENAHEM KAHANA - AFP

Selon les médias israéliens qui citent le ministère de la Justice, le procureur général israélien a annoncé son intention d'inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans les enquêtes de corruption présumée qui le visent. Cette annonce intervient en pleine campagne électorale. C'est la première fois qu'un Premier ministre en fonction sera inculpé en Israël.

Bien qu'anticipée depuis plusieurs semaines, la décision du Procureur général Avichaï Mandelblit fait l'effet d'un coup de tonnerre 40 jours avant les législatives anticipées du 9 avril.

Elle est susceptible de changer la donne électorale et menace le long règne de "Bibi" qui, à 69 ans et après bientôt 13 ans de pouvoir, brigue un cinquième mandat.

Concrètement, et selon les dispositions de la loi, Avichaï Mandelblit rend publique sa volonté d'entendre le Premier ministre avant de décider de l'inculper formellement.

Le Likoud, son parti, a dénoncé une "persécution politique" et indiqué que le chef du gouvernement ferait une déclaration à 19h00 (18h00 GMT).

Début décembre, la police israélienne avait recommandé que des poursuites judiciaires pour des faits de corruption soient engagées à l'encontre du Premier ministre et de son épouse Sara, disant avoir rassemblé suffisamment de preuves. Benjamin Netanyahu est soupçonné d'avoir accordé des faveurs gouvernementales à Bezeq en échange d'une couverture favorable à son égard de la part du site d'informations Walla, propriété du groupe de télécommunications.

Le Premier ministre nie toute malversation.

Le procureur général doit encore se prononcer sur deux autres affaires de corruption qui visent Netanyahu.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK