Israël: le gouvernement approuve la libération de Palestiniens

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 22 juillet 2013 à Jérusalem
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 22 juillet 2013 à Jérusalem - © Baz Ratner

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche la libération de prisonniers palestiniens dans le cadre d'une reprise des négociations de paix directes avec les Palestiniens, selon la radio publique.

Le conseil des ministres a adopté un texte prévoyant la libération de 104 prisonniers palestiniens détenus en Israël, par 13 votes pour, 7 votes contre et 2 absentions, selon la radio.

"Le gouvernement a approuvé l'ouverture de négociations diplomatiques entre Israël et les Palestiniens (...) et a approuvé la formation d'un comité ministériel en charge de la libération de prisonniers palestiniens dans le cadre des négociations", a indiqué un communiqué du bureau du Premier ministre israélien, précisant que Benjamin Netanyahu présiderait le comité.

Alors que les noms des prisonniers n'ont pas encore été officiellement rendus publics, la liste inclurait des meurtriers de femmes et d'enfants israéliens ainsi que de Palestiniens soupçonnés d'avoir collaboré avec Israël, selon les médias.

Un responsable palestinien a déclaré samedi à l'AFP que les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens devaient reprendre mardi prochain à Washington.

Qaddoura Farès, chef du Club des prisonniers palestiniens, qui défend les droits des Palestiniens détenus en Israël, avait indiqué dimanche avant la décision du cabinet qu'il n'y aurait aucune négociation avec l'État hébreu sans la libération des 104 détenus.

Plus tôt dans la journée, le cabinet israélien avait approuvé un projet de loi prévoyant un référendum en cas d'accord de paix avec les Palestiniens.

Les Palestiniens saluent ce feu vert israélien à la libération des prisonniers.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK