Israël deviendrait l'"Etat-Nation du peuple juif" selon un projet de loi

C’est la nouvelle tempête politique en Israël. Cette fois, elle touche à l’essentiel. A la nature même du pays. Benjamin Nétanyahou, premier Ministre, a décidé contre l’avis de sa ministre de la Justice et du conseil juridique de son gouvernement de présenter au Parlement une proposition de loi qui dit ceci: "L’état d’Israël est  un l'Etat-Nation du peuple juif. Il accorde des droits individuels à chaque citoyen mais seul le peuple juif y a des droits nationaux." En d’autres termes, les citoyens arabes d’Israël y ont des droits individuels mais sont exclus de l’identité nationale du pays.

Deux principaux partis de la coalition de Benjamin Nétanyahou ont déjà fait savoir qu’ils allaient voter contre, ce qui ouvre la porte à une crise gouvernementale. Dans les rangs de l’opposition c’est une levée de boucliers: "Il s’agit d’un crime contre la démocratie" a affirmé la présidente Zahava Gal-On de Meretz, le petit parti de gauche sioniste.

Danièle Kriegel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK