Israël approuve de nouvelles constructions à Jérusalem-Est

Cette décision, susceptible de déclencher la colère des Palestiniens, survient en pleine visite du vice-président américain Joe Biden à Jérusalem pour relancer le processus de paix.

Elle concerne la construction de 1600 logements supplémentaires dans le quartier de Ramat Shlomo, une colonie juive dans le secteur oriental de la Ville sainte annexé par Israël lors de la Guerre des Six jours en juin 1967. La communauté internationale ne reconnaît pas cette annexion.

Lundi, le ministre israélien de l'Environnement, Gilad Erdan, avait annoncé la construction de 112 logements dans une colonie de Cisjordanie, à Beitar Ilit, près de Bethléem, au sud de Jérusalem.

Cette décision a été vivement critiquée par les dirigeants palestiniens.

Le gouvernement du Premier ministre de droite Benjamin Netanyahu a décrété un "gel" de la colonisation -en fait un moratoire limité et temporaire- de dix mois à la fin novembre.

Mais ce moratoire ne concerne ni Jérusalem-Est, ni les 3000 logements qui étaient en chantier en Cisjordanie, ni la construction d'édifices publics (synagogues, écoles, hôpitaux).

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK