Israël: accord pour des élections anticipées en avril 2019

Israël: accord pour des élections anticipées en avril 2019
Israël: accord pour des élections anticipées en avril 2019 - © MARC ISRAEL SELLEM - AFP

Tous les partis de la coalition au pouvoir en Israël sont tombés d'accord pour la tenue d'élections législatives anticipées début avril 2019, a annoncé lundi le porte-parole du Likoud, le parti de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les législatives devaient normalement se tenir en novembre 2019.

La décision de dissoudre le Parlement a été prise par esprit "de responsabilité en matière budgétaire" et pour l'intérêt de la Nation, a ajouté ce porte-parole au nom de tous les partis de la majorité.

Benjamin Netanyahu veut prendre de vitesse la justice

Cette décision survient alors que la coalition au pouvoir ne dispose plus que d'une seule voix de majorité (sur 120) au Parlement à la suite de la démission, le mois dernier, du ministre de la Défense et chef du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou, Avigdor Lieberman.

Avigdor Lieberman avait accusé Benjamin Netanyahu de faire preuve de faiblesse en refusant de lancer une opération de grande envergure contre les islamistes du Hamas dans la bande de Gaza après des mois d'affrontements.

Au pouvoir depuis près de 10 ans, Benjamin Netanyahu éprouve également les plus grandes difficultés à faire voter une loi sur la conscription des ultra-orthodoxes juifs dans l'armée, à laquelle s'opposent deux partis religieux de la majorité. La Cour suprême a fixé au 15 janvier la date limite pour le vote de cette loi dont l'adoption a déjà été reportée à deux reprises.

Le Premier ministre est par ailleurs menacé d'être inculpé pour "corruption" dans trois affaires, à la suite d'une recommandation de la police en ce sens. Le procureur général Avishai Mandeblit a annoncé qu'il prendrait une décision finale sur ces dossiers en 2019.

En provoquant des élections anticipées, Benjamin Netanyahu espère, selon des commentateurs, prendre de vitesse la justice et renforcer sa légitimité par une victoire électorale que tous les récents sondages lui prédisent.

Les médias israéliens annoncent que le scrutin devrait probablement se tenir à la date du 9 avril.

Ce 26 décembre, les députés de la Knesset ont finalement voté la tenue des élections le 09 avril prochain:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK