Irlande du Nord: le meurtrier présumé du policier arrêté

RTBF
RTBF - © RTBF

48 heures après l'attaque qui a coûté la vie à deux soldats britanniques, c'est un policier qui a été assassiné hier soir au Sud-Ouest de Belfast. Le meurtrier présumé, un jeune homme de 18 ans, a été arrêté.

On l'apprend ce soir, le meurtrier présumé du policier, un jeune homme de 18 ans, a été arrêté. Cette arrestation devrait permettre d'établir si cet assassinat a un lien ou non avec la tuerie de samedi.On n'en sait pas plus pour l'instant.

Deux soldats britanniques sont morts, samedi, dans une base militaire proche de la ville d'Antrim, une fusillade revendiquée par l'IRA-véritable, le groupe dissident républicain, apparu en 1997, qui est opposé au processus de paix.

Ce matin, tous les partis nord-irlandais condamnent le meurtre de l'officier britannique. Il a été tué, hier soir, alors qu'il patrouillait dans un fief catholique, situé à une quarantaine de kilomètres de Belfast.

Ce nouvel acte de violence est intervenu au moment de la visite de Gordon Brown. Le Premier ministre britannique a insisté pour que le processus de paix ne déraille pas.

Les meurtres de trois policiers britanniques posent de nombreuses questions.

Il s'agit des premiers militaires tués, depuis 1997, en Irlande du Nord.

L'attitude de  l'IRA-Véritable pourrait relancer les violences. Le groupe dissident est hostile au processus de paix et à la mise en place d'institutions bi-confessionnelles autonomes. L'IRA-Véritable veut mettre sa grande sur, l'IRA, en porte-à-faux. Il faut dire que l'IRA a renoncé à la violence.

L'autre source d'inquiétude concerne la réaction des paramilitaires protestants, unionistes. Encore une fois, l'avenir en Irlande du Nord est de nouveau incertain.

(M.S. avec N. Willems)

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK