Irlande: deux hommes arrêtés dans une "usine de bombes"

Deux hommes ont été arrêtés samedi en Irlande à la suite d'une opération policière dans un local soupçonné d'être utilisé pour la fabrication de bombes artisanales, a annoncé dimanche le ministre irlandais de la Justice.

La descente de police a été menée samedi dans des bâtiments situés à Mount Pleasant, au sud de la frontière entre l'Irlande et la province britannique d'Irlande du nord, dans le cadre d'une "opération permanente et intensive" contre les dissidents, a déclaré Dermot Ahern, ministre irlandais de la Justice, sur la radio publique RTE.

Selon lui, "une opération d'ingénierie assez importante (était) en cours" dans ces locaux, situés non loin de son domicile.

"C'était une opération destinée à faire exploser une bombe quelque part. Evidemment, on peut présumer que la bombe aurait été transportée à travers la frontière" en Irlande du nord, a-t-il ajouté. "Cela démontre que la menace émanant des dissidents est sérieuse."

La police a indiqué de son côté que deux hommes, un trentenaire et un quinquagénaire, ont été arrêtés en vertu de la législation sur le terrorisme. Ils étaient interrogés au poste de Drogheda tandis que des experts médico-légaux travaillaient dans les locaux incriminés.

Comme on lui demandait si les rangs des groupes paramilitaires opposés au processus de paix gonflaient, le ministre a répondu : "Leur nombre est relativement faible" mais leurs "aptitudes" augmentent et "il suffit d'un petit nombre pour commettre des actes horribles".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK