Iran : service religieux spécial pour Mohsen Fakhrizadeh, le savant atomiste assassiné

La dépouille du savant atomiste iranien Mohsen Fakhrizadeh, assassiné ce vendredi près de Téhéran, a fait l'objet d'un service religieux spécial
La dépouille du savant atomiste iranien Mohsen Fakhrizadeh, assassiné ce vendredi près de Téhéran, a fait l'objet d'un service religieux spécial - © AFP

La dépouille du savant atomiste iranien Mohsen Fakhrizadeh, assassiné ce vendredi près de Téhéran, a fait l’objet d’un service religieux spécial dans un sanctuaire chiite de premier plan, avant son enterrement annoncé pour lundi.

Le corps est arrivé dans la ville sainte de Machhad (Nord-Est de l’Iran) dans la nuit de samedi à dimanche où il a été conduit au mausolée de l’Imam-Réza, selon des images de la télévision d’Etat.

Une prière a été dite et le corps du scientifique a été porté en procession autour de la tombe de cette figure sainte du chiisme, hommage que la République islamique réserve à certains de ses plus éminents "martyrs".


►►► Lire aussi : Iran : l’assassinat d’un scientifique nucléaire, un sabotage géopolitique ?


Fakhrizadeh, 59 ans, a été tué dans une attaque au véhicule piégé suivie d’une fusillade contre sa voiture, a annoncé vendredi le ministère de la Défense iranien, précisant que la victime était le chef de son département recherche et innovation, chargée notamment de la "défense antiatomique.

Dès vendredi, les autorités iraniennes ont accusé Israël d’être derrière cet assassinat. Le président Hassan Rohani a accusé samedi l’Etat hébreu de vouloir semer le "chaos" et a promis que la mort de Fakhrizadeh serait vengée "en temps et en heure".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK