Iran: le programme nucléaire attaqué par des "espions"

RTBF
RTBF - © RTBF

Les autorités iraniennes ont arrêté plusieurs espions présumés qui travaillaient, via internet, à faire échouer le programme nucléaire de l'Iran, a annoncé samedi le ministère iranien des Renseignements, Heydar Moslehi.

L'Iran a ainsi "empêché les ennemis de mener une action destructrice", a-t-il dit, sans préciser combien de personnes avaient été arrêtées, ni quand, selon le site internet de la télévision d'Etat.

"Je certifie à tous les citoyens que les services de sécurité assurent une surveillance complète d'internet et ne permettront aucune fuite concernant le programme nucléaire iranien, ni la destruction de ces activités", a affirmé Heydar Moslehi.

Le ministre a souligné que l'Iran avait "toujours dû faire face à l'action destructrice de (...) services" d'espionnage des pays occidentaux et avait mis en place différents types de mesures pour "les contrer".

Cette annonce survient alors que le virus Stuxnet s'attaque toujours aux systèmes informatiques industriels de l'Iran, où quelque 30 000 ordinateurs ont déjà été infectés.

Découvert en juin, Stuxnet recherche dans les ordinateurs un programme de l'allemand Siemens servant au contrôle des oléoducs, des plate-formes pétrolières, des centrales électriques et d'autres installations industrielles.

Sa fonction serait de modifier la gestion de certaines activités pour entraîner la destruction physique des installations touchées, selon des experts qui ont évoqué un "sabotage par informatique".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK