Iran : la police a-t-elle tiré sur des manifestants à Téhéran ce dimanche ?

Les forces de l’ordre ont-elles ouvert le feu sur des manifestants à Téhéran, ce dimanche 14 janvier ? Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ces dernières heures montrent des mouvements de foule dans la capitale iranienne. Dans le clip ci-dessus, on entend des tirs, suivis d’images d’hommes et de femmes au sol.

Le chef de la police de Téhéran a affirmé le contraire dans un communiqué publié ce lundi matin. Les policiers auraient même reçu l’ordre de faire preuve "de retenue". Des manifestations de colère contre les autorités ont éclaté depuis samedi soir dans le pays, après que l’Iran a reconnu avoir abattu par erreur un avion civil ukrainien.


►►► À lire aussi : comment des journalistes ont déterminé que l’Iran était à l’origine du tir qui a abattu le Boeing de la compagnie Ukraine International


"La police a traité les personnes qui se sont rassemblées avec patience et tolérance. La police n’a pas du tout tiré sur les rassemblements parce que la retenue était à l’ordre du jour des policiers de la capitale", a déclaré le général Hossein Rahimi dans des propos publiés par la télévision d’Etat.

Dans ce contexte, le gouvernement allemand a appelé lundi à ce que les manifestations se déroulent "sans entrave". "Le peuple iranien doit avoir la possibilité de protester pacifiquement et librement […] après les événements et la terrible catastrophe de l’accident d’avion. […] Cela doit se faire de manière pacifique, libre et sans entrave", a affirmé une porte-parole du ministère des Affaires étrangères lors d’un point de presse à Berlin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK