Iran: dix trafiquants de drogue exécutés dans une prison de Téhéran

Récolte de pavot pour extraire l'opium
Récolte de pavot pour extraire l'opium - © Noorullah Shirzada (AFP)

L'Iran a exécuté lundi dix trafiquants de drogue dans une prison de Téhéran, selon le bureau du procureur, en dépit de plusieurs appels d'Amnesty International à la clémence.

Les dix hommes, appartenant à deux réseaux différents démantelés dans la capitale, avaient été condamnés pour des trafics portant sur plus d'une tonne d'opium et une tonne de "cristal" (métamphétamines), selon le site du bureau du procureur de Téhéran.

L'organisation humanitaire Amnesty International avait appelé à plusieurs reprises ces derniers jours l'Iran à ne pas exécuter ces condamnés, estimant que la peine de mort pour trafic de drogue était excessive.

Les trois-quarts des exécutions en Iran -plusieurs centaines par an- concernent des trafiquants de drogue, en vertu d'une "loi anti-narcotique" très dure en vigueur dans le pays.

Selon Amnesty International, au 9 octobre, quelque 344 personnes avaient été exécutées depuis le début de l'année en Iran, pour la plupart des trafiquants.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK