Iran: bientôt 10 nouvelles usines d'enrichissement d'uranium

RTBF
RTBF - © RTBF

L'Iran continue de défier la communauté internationale. Téhéran a annoncé dimanche son intention de construire dix nouvelles usines d'enrichissement d'uranium, ce qui suscite de nouvelles craintes.

L'Iran a annoncé qu'il projetait de construire dix nouvelles usines d'enrichissement d'uranium, et de produire de l'uranium enrichi à 20%.

Actuellement, l'Iran dispose de deux usines d'enrichissement d'uranium. La première se situe à Natanz. L'autre usine se trouve à Fordo, près de la ville sainte de Qom, dans le centre du pays. L'existence de ce site en chantier n'a été révélée qu'en septembre dernier.

Parallèlement, le Parlement iranien a exprimé, dimanche, sa volonté de réduire sa coopération avec l'AIEA, en riposte à la résolution de l'agence onusienne.

Ces nouvelles provocations de Téhéran interviennent en effet après l'adoption par l'Agence internationale de l'énergie atomique, d'une résolution condamnant l'Iran pour son programme nucléaire. L'AIEA a également demandé la suspension de la construction du nouveau site d'enrichissement de Fordo.

Les annonces du régime iranien ont directement suscité de nouvelles inquiétudes dans la communauté internationale.

Washington, qui parle de nouvelles provocations, estime que le temps presse pour que l'Iran réponde aux inquiétudes grandissantes au sujet de son programme nucléaire controversé.

La France, l'Allemagne, et la Grande-Bretagne, qui sont aussi engagées dans les négociations avec Téhéran, ont fait part de leur préoccupation.

 

N. Willems

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK