Irak : trois manifestants tués dans des altercations avec les forces de sécurité

Irak : trois manifestants tués dans des altercations avec les forces de sécurité
Irak : trois manifestants tués dans des altercations avec les forces de sécurité - © AHMAD AL-RUBAYE - AFP

Trois manifestants ont été tués vendredi dans des heurts avec les forces de sécurité à Nassirya, dans le sud de l’Irak, ont indiqué des médecins de cette ville, théâtre d’un mouvement de protestation antipouvoir depuis plusieurs jours.

Ce décès porte à cinq le nombre de manifestants tués depuis une semaine dans cette ville. Des dizaines de personnes ont également été blessées dans ces violences.

Les manifestants bravent depuis plusieurs jours les mesures de confinement liées à une seconde vague de l’épidémie de Covid-19 dans le pays pour continuer à faire vivre leur mouvement de contestation, tandis qu’à l’échelle nationale, les manifestations sont devenues beaucoup plus rares ces derniers mois.

Les protestataires se sont rassemblés à plusieurs reprises cette semaine devant le bâtiment du gouvernorat à Nassiriya pour exiger le renvoi du gouverneur, Nazem al-Waeli, dans un contexte de dégradation des services publics.

Vendredi, trois manifestants ont été tués par balle par les forces de sécurité devant le bâtiment, ont indiqué des médecins à l’AFP, l’un d’entre eux précisant que "47 personnes avaient été blessées mais que les hôpitaux étaient surchargés avec des patients atteints du Covid-19". "Nous peinons à trouver un endroit pour les soigner", a-t-il ajouté.

Deux manifestants avaient déjà été tués lundi et jeudi lors de rassemblements similaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK