Irak: premier attentat depuis la reprise de Mossoul à l'EI, au moins 3 morts

Une attaque à la voiture piégée s'est produite dans la ville irakienne de Mossoul, la première attaque depuis la reprise de la ville aux jihadistes du groupe Etat islamique
Une attaque à la voiture piégée s'est produite dans la ville irakienne de Mossoul, la première attaque depuis la reprise de la ville aux jihadistes du groupe Etat islamique - © Zaid AL-OBEIDI

Une voiture piégée a tué au moins trois personnes jeudi près d'un restaurant de Mossoul. Il s'agit du premier attentat depuis la reprise en juillet 2017 de cette ville irakienne au groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon des sources médicale et de sécurité.

L'attaque a visé à l'heure du dîner un célèbre restaurant de l'ouest de la ville, Abou Leïla, fréquenté, entre autres, par des membres des forces de l'ordre, ont indiqué des témoins à l'AFP. Trois personnes ont été tuées et 12 blessées, a indiqué à l'AFP une source au sein des services de sécurité. Une source médicale a confirmé ce bilan. Aucune de ces sources n'a toutefois précisé si les victimes étaient des civils ou des membres des forces de l'ordre.

L'attaque n'a jusqu'ici pas été revendiquée. Le commandement militaire irakien a évoqué dans un communiqué "une attaque terroriste à la voiture piégée" à Mossoul (nord).

Le 10 juillet 2017, les autorités irakiennes ont annoncé en grandes pompes la libération de Mossoul, qui a été pendant trois ans la "capitale" du "califat" autoproclamé par l'EI en Irak. En décembre de la même année, elles ont proclamé avoir vaincu l'EI en le chassant de tous les centres urbains d'Irak.

Le groupe ultraradical conserve toutefois des cellules clandestines en Irak, notamment dans les zones montagneuses ou désertiques et le long de la frontière poreuse avec la Syrie, comme à l'ouest de Mossoul. Il a revendiqué plusieurs attentats meurtriers en dans le pays.

Images filmées sur les lieux du drame:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK